Tabac chauffé vs vape, lequel est le moins dangereux ?

Depuis près d’une décennie, la cigarette électronique connaît un franc succès auprès des fumeurs. C’est un excellent moyen pour arrêter de fumer. Devant un tel emballement, l’industrie du tabac est mise en péril et tente de grignoter des parts pour ne pas sombrer. C’est dans un tel élan qu’un nouveau produit a été lancé : le tabac chauffé qui suscite l’engouement de bon nombre de fumeurs. Un produit qui n’est pas sans danger et qui s’avère, d’ailleurs, plus toxique que la vape.

Les dangers du tabac chauffé

La cigarette est dangereuse pour la santé. Cet avis très répandu provient de l’historique de l’industrie du tabac qui est à l’origine des millions de morts. Pourtant, cette industrie tend à présenter le tabac chauffé comme sans danger par rapport au tabac conventionnel. Cela est, en partie, justifié par le fait que le tabac seul n’est pas nuisible. C’est sa combustion qui provoque l’émission de substances nocives pour la santé.

Le tabac chauffé est fondé sur des bâtonnets de tabac qui sont implantés dans le dispositif chauffé par batterie. Ce système permet une combustion des bâtonnets de cigarettes en vue de libérer l’aérosol. Les bâtonnets de cigarettes sont composés de feuilles moulées du tabac et des additifs comme du glycérol, des fibres de cellulose, de l’éthanol, du benzol, de la nitrosamine, etc.

Selon les chercheurs, des études faites sur le tabac à chauffer prouvent que ce dernier comporte des substances nocives. Certes, les quantités sont moindres par rapport à la cigarette conventionnelle, mais il n’en demeure pas moins que ces substances sont persistances. Il s’agit principalement du benzol et de la nitrosamine qui sont hautement cancérigènes, dérivés de la nicotine.

Le matériel du tabac chauffé émet une fumée qui contient peu de nicotine. Cependant, il oblige le consommateur à tirer de brèves bouffées. La répétition des bouffées entraîne des pics de nicotine, provoquant, par la suite, une accoutumance.

Le tabac à chauffer, plus tôt que d’aider à arrêter la consommation du tabac, est une porte d’accès au tabagisme. L’OMS préconise d’ailleurs de la classer dans la même catégorie que la cigarette conventionnelle.

Qu’en est-il de la vape ?

La vape est recommandée par les thérapeutes. C’est un excellent moyen pour limiter la consommation du tabac et arrêter de fumer. Selon des études réalisées sur l’e-cigarette, la vape produit jusqu’à 90 % moins d’aldéhydes que la cigarette conventionnelle. L’e-liquide s’avère moins nocif que la fumée émise par la cigarette.

La vape comporte moins de risques pour la santé et le corps. En plus, ce dispositif vous procure le même goût que la cigarette conventionnelle, mais sans ses effets nocifs. Elle élimine également les odeurs de tabac dans la maison, sur les vêtements ou dans la voiture. Elle n’entraîne pas non plus de tabagisme passif et vous permet ainsi de préserver votre entourage.

A contrario du tabac chauffé qui provoque de l’addiction, la vape permet de se passer progressivement du tabac et de la nicotine. Bien guidé, c’est un moyen qui permet de sortir complètement et en douceur de l’addiction.

0 thoughts on “Tabac chauffé vs vape, lequel est le moins dangereux ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *